Projet d’optimisation IT d’une PME en utilisant la virtualisation?

Comment créer un système d’information flexible?

Une des stratégies qui a été clé pour le succès du projet informatique de carve out a été d’installer de nouvelles applications SAP ERP en utilisant le concept de la virtualisation. Cette virtualisation permet de ne pas multiplier le nombre de serveurs (développement, qualité, production). La virtualisation sépare les systèmes d’exploitations, progiciels de la partie hardware par une couche permettant de partager et d’allouer des ressources systèmes. Cette fonction permet une diminution du coût et une plus grande flexibilité de l’environnement IT.

Comment l’architecture système et les logiciels de virtualisations sont-ils intégrés?

Nous avons utilisé l’outil de VMware vShere Kit Essentials Plus. Nous pouvons grâce à cet outil créer des copies en live d’un serveur, adapté les ressources systèmes aux besoins. La fonction de haute disponibilité est aussi activée ce qui permet avec l’architecture une plus grande sécurité avec le basculement automatique des fonctions d’un serveur physique vers l’autre. Cette version  destinée aux PME est limitée à un seul SAN (Pas de DRP).

Quels ont été les difficultés pendant le projet IT?

Pendant le projet nous avons fait face a des problèmes sur le matériel avec un disque cassé, un contrôleur cassé, problèmes de sauvegarde, problème d’espace disques et de déconnexion entre la base de données et les scanners de codes à barres. Grâce à l’architecture RAID5 et le doublement des composants essentiels, cela n’a eu aucune conséquence sur le business, mais des cheveux gris pour l’IT.La virtualisation des serveurs apporte une flexibilité au cours des projets. Vous pouvez adapter pendant le projet les performances en fonction de la phase et des besoins entre le développement, la qualité et de production.

Une leçon est que les nouvelles exigences et problèmes techniques deviennent très pointus, mais ne sont souvent pas critiques si elles sont analysées avec tous les spécialistes et une responsable business avant de choisir une alternative plutôt que de foncer tête baissée avec un cri « YAQA » et puis des directives « il faut qu’on » qui se transforment en « On aurait dû » sur l’alternative qui a été oubliée. D’où l’intérêt d’un profil technico/fonctionnel du chef de projet pour animer ce type de discussion.

Bookmark and Share

Notre site professionnel CrmClouder.com ?
Le spécialiste CRM et Salesforce !

Juin, 10, 2012

1